Des Comue(s) qui s’écroulent : le cas de heSam Université

effCinq institutions, l’Ecole des hautes études en sciences sociales, l’Ecole française d’extrême orient, l’Ecole pratique des hautes études, la Fondation Maison des sciences de l’homme et l’Ecole nationale des Chartes quittent la Comue heSam. Parmi les raisons évoquées par le Président de l’Ehess dans sa lettre au personnel de son établissement, « la méthode de recherche de consensus a été abandonnée au sein du bureau au profit de rapports de force. Un projet de statuts élaboré collectivement dans un groupe de travail désigné par le bureau a été récusé par un établissement, et un arbitrage ministériel n’a pas permis de retrouver le consensus. Désormais est ancrée l’idée qu’un établissement a des droits quantitativement et même qualitativement supérieurs à tous les autres. » À bon entendeur, salut !

revue de presse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s