Comment l’Etat saigne les universités françaises

imagesDans un communiqué saisissant et courageux, Anne Fraïsse, Présidente de l’Université Paul Valéry Montpellier 3, explique aux personnels et aux étudiants les raisons de l’asphyxie financière de son établissement, semblable à celle de « la plupart des universités françaises ». Elle met en cause « le désengagement de l’Etat », s’en prend directement à François Hollande et critique vertement le gouvernement qui « n’a fait qu’aggraver la situation ». (Lire la suite)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s