REFUS DES MAQUETTES DE MASTER METIERS DE L’ENSEIGNEMENT, DE L’ÉDUCATION ET DE LA FORMATION (MEEF) – DEMANDE D’UN MORATOIRE

Pour des formations de qualité à l’Université Contre la dictature de l’urgence et de la concurrence

REFUS DES MAQUETTES DE MASTER METIERS DE L’ENSEIGNEMENT, DE L’ÉDUCATION ET DE LA FORMATION (MEEF)

DEMANDE D’UN MORATOIRE

Les élus de tous les CEVU du site Lyon – Saint-Etienne sont convoqués le 3 juillet pour examiner les dossiers des Masters « Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation »

Que pourront-ils « examiner » au juste ? Une fois encore, ces dossiers ont dû être établis dans l’urgence et « à l’aveugle », alors que les responsables des formations disposaient d’informations très lacunaires. L’examen de ces dossiers par les membres des CEVU nécessiterait aussi qu’un cadre précis soit établi pour la mise en place des ESPE comme pour les nouveaux masters enseignement. Ce n’est actuellement pas le cas, aucun texte de loi ni d’application n’ayant encore été voté ni publié.

Et si nous disions notre refus d’un simulacre de démocratie ?

Devons-nous, par un grand rassemblement des élus CEVU, cautionner une entreprise ministérielle hasardeuse et précipitée ? L’initiative de faire travailler les élus des différents établissements de concert pourrait être saluée si elle permettait un vrai débat et une réflexion commune. Il n’en est rien aujourd’hui. Les maquettes ont dû être élaborées dans un contexte rocambolesque et dans une précipitation folle. Des maquettes de formation ont été proposées alors même que le cadrage législatif qui doit régir leur mise en place (loi sur la refondation de l’Ecole, qui instaure les ESPE ; principe de l’accréditation des formations) n’a même pas été voté à l’Assemblée Nationale. Le procédé absurde dans lequel nous sommes plongés obère toute tentative de mener une réflexion de fond sur l’inscription de ces formations dans les futures communautés d’universités et d’établissements. Dans ce contexte, le rassemblement des élus CEVU vise à légitimer un processus incohérent, sur lequel les personnels et les étudiants n’ont aucune prise, et à placer les personnels des ESPE, non encore consultés, devant le fait accompli de nos choix « démocratiques ». Le rôle et le statut de cette réunion des CEVU restent d’ailleurs ambigus. S’agit-il de faire oublier la scandaleuse réduction du corps électoral pour l’élection des représentants du PRES ? Alors qu’il revient encore aux CEVU des établissements de se prononcer sur les maquettes, cette réunion semble d’abord revêtir une dimension symbolique visant à mettre en scène une cohésion et une dynamique commune aux quatre universités du site. Nous sommes évidemment loin du compte et cette opération de légitimation ne peut pas remplacer un travail collectif de fond.

Et si nous stoppions ces gesticulations pour entamer sereinement une démarche collective ?

Il apparaît de plus en plus clairement que l’on occupe désormais les enseignants-chercheurs, à intervalles réguliers, à élaborer des dossiers et des maquettes qu’il faut moins de temps à déconstruire qu’à imaginer et à mettre en place. Les Grenoblois qui ont vu recaler leur projet d’ESPE en ont récemment encore fait l’expérience. La course et l’urgence incessantes interdisent de penser des projets cohérents, du point de vue pédagogique et institutionnel. Couplées avec la mise en concurrence des établissements, elles interdisent aussi la concertation, les démarches collectives et les discussions de fond sur nos objectifs et les coopérations entre universités.

Mettons fin à cette dictature de l’urgence et demandons un moratoire d’un an afin de procéder à une réelle remise à plat du contenu des concours et de mettre en place une formation de qualité pour les futurs enseignants (professeurs des écoles, collèges et lycées)
Nous demandons aux élus des CEVU de Lyon 1, Lyon 2, Lyon 3 et Saint-Etienne de refuser de cautionner des procédures qui ne permettent pas à l’Université de remplir correctement ses missions.

NOUS DEMANDONS AUX ELUS CEVU DE NE PAS VALIDER LES MAQUETTES MEEF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s