Lettre ouverte de 11 Présidents d’université sur la future loi ESR

indexSur le fond (…)  l’avant-projet de loi apparaît dans sa globalité, au regard des enjeux, très en-deçà des attentes de la communauté et des objectifs du Président de la République visant à faire de la jeunesse, de l’éducation et de la société de la connaissance une grande priorité nationale. Il ne ressort pas de cap stratégique clair sur des sujets majeurs tels que la démocratisation de l’ESR ou le rôle de la recherche pour la société. Il n’y figure aucune clarification sur le rôle respectif et la place des établissements d’enseignement supérieur, de l’Etat et des Régions à l’aube de l’acte trois de la décentralisation, et l’on n’en tire pas de vision fédératrice de la notion d’autonomie. Les débats au sein du CNESER et la multitude des amendements qui y ont été déposés, dont certains contradictoires, exacerbent les incompréhensions et les clivages au sein de la communauté universitaire. Le résultat très partagé du vote du CNESER du 25 février 2012 à la proposition de Madame la Ministre dont le texte a très peu évolué sur le fond ne contribue pas à clarifier les visées stratégiques du projet ni à rassembler la communauté universitaire.

Télécharger la lettre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s