Un arrêté supprime la filière criminologie à l’université

Par VÉRONIQUE SOULÉ

La criminologie aura été une discipline universitaire cinq mois et six jours. Un arrêté supprimant la section 75 – celle de la criminologie – du Conseil national des universités a été publié hier au Journal officiel. Sa création le 15 mars avait hissé la criminologie au rang de filière universitaire, ce qui avait suscité une vive polémique dans la communauté scientifique. Les opposants y avaient vu la main d’Alain Bauer, professeur de «criminologie appliquée» au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), homme de réseaux et conseiller officieux de Nicolas Sarkozy sur la sécurité. Dénonçant une décision très politique, ils estimaient que la criminologie n’était pas une discipline à part entière car elle était située à la croisée de plusieurs sciences sociales. Alain Bauer et ses amis répliquaient, eux, que la France ne faisait que rattraper son retard, citant les Etats-Unis où la criminologie est une science. La ministre de l’Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, a tranché, quitte à reprendre la discussion lors des prochaines assises du supérieur et de la recherche.

source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s