Un communiqué tonitruant de la présidente de l’université Paul Valéry

Nous connaissons tous maintenant la stratégie de ce gouvernement qui annonce chaque jour un nouveau projet pour ne pas avoir à rendre de compte sur les promesses non tenues auparavant. Le Grand Emprunt promet des milliards de crédits à quelques pôles « d’excellence » sélectionnés par un jury international. La réalité est beaucoup plus modeste. Il s’agit, en fait, de donner à certains secteurs de recherche les intérêts du placement de l’argent du grand emprunt soit l’équivalent d’une grosse ANR pour les projets de LABEX (laboratoires d’excellence) et un peu plus pour les IDEX (initiatives d’excellence, d’abord appelées Campus d’excellence). Ces crédits ne sont pas garantis puisqu’ils dépendent du rendement des placements boursiers et ils ne sont dus que pour 4 ans tandis que les universités s’engagent à financer l’action sur 10 ans… Surtout, sous couvert d’excellence, le projet du gouvernement cible certains secteurs scientifiques et oublie quasiment nos disciplines. Même excellente, la recherche en Lettres Langues, Arts, Sciences Humaines et Sociales, ne peut prétendre qu’à un rôle d’appoint de projets jugés plus rentables pour les entreprises, agro-alimentaire, chimie, bio-santé, etc… (la totalité du communiqué ici)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s