Appel à des rassemblements dans l'Enseignement supérieur le 18 septembre

APPEL AU 18 SEPTEMBRE

La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche a proposé aux organisations syndicales un temps de rencontre dédié aux travaux des commissions Schwartz et Hoffmann, le jeudi 18 septembre.

Les organisations syndicales et associations de l’enseignement supérieur et de la recherche appellent les personnels et les étudiants à se rassembler ce même jour, à 16 heures devant le MESR (21, rue Descartes)
pour :
–  refuser la suppression de 900 emplois statutaires et demander des créations pour notamment résorber la précarité ;
–  dénoncer le simulacre de concertation entre le gouvernement et les syndicats, tel qu’il est organisé par le ministère ;
– demander l’ouverture de réelles négociations sur les statuts, l’emploi et les carrières.

Dans les régions, des rassemblements seront organisés.

Paris, le 9 septembre 2008

FSU (SNESUP, SNCS, SNASUB, SNEP)
UNSA (SNPTES, SUP-Recherche)
CGT (SNTRS – FERC SUP – CGT INRA – UGICT)
CFDT (SGEN Recherche EPST- CFDT-INRA)
SOLIDAIRES (Sud Education, Sud Recherche EPST, Sud Etudiants)
UNEF
SLR
SLU

Dépêche AFP
PARIS, 10 septembre 2008 (AFP) – Huit organisations de l’Enseignement supérieur, dont le Snesup-FSU, ont appelé mercredi à des rassemblements  le 18 septembre à Paris et en province pour « refuser » les suppressions de postes et demander des négociations sur l’emploi et les carrières.
La FSU, l’Unsa-Education, la CGT, la CFDT, Solidaires, les étudiants de  l’Unef, les collectifs « Sauvons la recherche » et « Sauvons l’université » ont appelé « les personnels et les étudiants à se rassembler » le 18 septembre devant le ministère de l’Enseignement supérieur à Paris, dans un communiqué commun.
« Dans les régions, des rassemblements seront organisés », ont-elles ajouté. Il s’agit de « refuser la suppression de 900 emplois statutaires » prévus  dans le budget 2009 et de « demander des créations pour notamment résorber la précarité. L’Enseignement supérieur (IUFM compris) compte un peu plus de 71.000  enseignants titulaires. Les organisations, qui veulent aussi « dénoncer le simulacre de concertation entre le gouvernement et les syndicats, tel qu’il est organisé par le ministère », ont demandé « l’ouverture de réelles négociations sur les statuts, l’emploi et les carrières ».

Ce 18 septembre est prévue au ministère une rencontre avec les syndicats sur les travaux de deux commissions portant sur la revalorisation des enseignants chercheurs et sur l’attractivité des carrières de la  recherche, ont-elles indiqué.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s